Lillita McMurray (Lita Grey), Mme Charles Chaplin (1908-1995)

Spread the love

 

uActrice d’Hollywood

Lita Grey à l’âge de quinze ans, en 1923

Née le 15 avril 1908 à Hollywood (Californie)
Morte le 29 décembre 1995 à Los Angeles (Californie)
Enterrée dans le cimetière du Parc commémoratif Valhalla au nord d’Hollywood.

Celle qui inspirera Vladimir Nabokov pour écrire son livre de « Lolita » naquit le 15 avril 1908 à Hollywood d’un père irlandais-américain et d’une mère mexicaine.

Son nom de baptême était Lillita McMurray, elle devait passer sa petite enfance dans un bungalow de location, non loin de Sunset Boulevard, et des touts premiers studios de cinéma de Hollywood qui se trouvaient à quelques centaines de mètres de là.

La jeune Lillita montrera très vite un caractère impétueux, et une intelligence plutôt moyenne. Sa scolarité fut plus que « passable ». Physiquement, elle possédait un visage rond d’adolescente, avec un large front, et elle n’était pas décrite comme « jolie » mais possédait une spontanéité enfantine qui devait faire tout à la fois son bonheur et son malheur.

bfi-00n-hfbCharles Chaplin et Lita Grey

La mère de Lillita travaillait comme serveuse dans un salon de thé très populaire qui se nommait le « Kitty’s come on inn » et où les gens du cinéma (acteurs, producteurs et réalisateurs) venaient de temps en temps prendre un thé ou un café. C’est au début de l’année 1915 (Lollita avait alors sept ans) que la fillette rencontra pour la première fois celui qui allait devenir son futur mari : Charles Chaplin.

Ce dernier possédait une certaine notoriété grâce à son rôle de pantomime sous son pseudonyme de « Charlot ». De nationalité anglaise (qu’il conservera toute sa vie), Charles Chaplin était venu en Amérique pour faire fortune dans le cinéma, et il était bien partie pour faire parler de lui en tant qu’acteur, et plus tard, en tant que réalisateur. En 1914 mécontent du travail des réalisateurs qui le dirigeaient, Chaplin avait décidé de prendre en main la mise en scène de ses propres films. En 1918, il fit construire son studio personnel, grâce à ses premiers cachets en tant qu’acteur, qui s’élevaient à l’époque à 675 000 dollars par an.

Lita_Grey_in_The_KidLita Grey dans le film “the Kid”

Dès leur première rencontre, Charles Chaplin demanda l’autorisation de Mme McMurray de faire travailler Lillita dans ses films, où les enfants trouvaient souvent des rôles éphémères : c’est ainsi que Lillita apparut déguisée en ange dans la scène du paradis dans le film « the Kid » en 1921, et plus tard en jeune domestique dans le film « the Idle class » tourné la même année que « the Kid ». Charles Chaplin, au fil des années, réussit à faire embaucher la jeune fille qui figurera parmi les employés du studio Chaplin, et ce, sous l’œil attentif de Mme McMurray.

La presse se déclara enthousiaste sur les débuts de la jeune fille (qui avait pris le nom de scène de « Lita Grey ») et les tabloïds de l’époque ne tarissaient pas d’éloge sur la nouvelle découverte de M. Chaplin qui devait figurer dans le film « la Ruée vers l’or ». Lors d’une scène de bal tournée pour ce film, Charles Chaplin filma des mètres et des mètres de film sur la jeune Lita Grey qui dansait plutôt maladroitement.

Tous les techniciens pouvaient se rendre compte que la jeune fille ne savait pas obéir aux directives du réalisateur, et qu’en plus les photos prises d’elle n’étaient pas du tout photogéniques. En bref, Lita Grey n’avait aucun glamour susceptible de faire d’elle une star à Hollywood. Charles Chaplin, qui s’était investi dans le rôle de Pymalion, était persuadé que la présence omniprésente de la mère de Lita, sur le plateau, empêchait cette dernière de s’épanouir et de se révéler.

oCharles Chaplin

Malheureusement pour lui, le drame n’allait pas tarder à éclater. Alors qu’un soir, Lita tentait pour la énième fois de danser le tango (pour la fameuse scène du bal), et en plus de garder le rythme avec son partenaire, la jeune fille s’arrêta brusquement, posa les mains sur son ventre, et se mit à hurler de douleur.

C’est ainsi que toute l’équipe du film « la Ruée vers l’or », y compris Charles Chaplin, comprit que la jeune fille était enceinte. La mère de Lita (qui était présente sur les lieux) se mit, en espagnol, à invoquer tous les Saints du Paradis, et tomba promptement dans les pommes.

La suite fut un désordre indescriptible : tandis qu’on emmenait la jeune fille à l’hôpital (pour confirmation de la grossesse présumée), l’oncle de Lita, Edwin McMurray, qui était avocat, commença à entamer une procédure contre Charles Chaplin pour « attouchement sur mineure » qui équivalait à l’époque à un viol, puisque la jeune victime n’avait que quinze ans au moment des premiers rapports sexuels avec son directeur et Pymalion (qui en avait alors trente cinq!). Le fait que les revenus de Charles Chaplin, à l’époque, s’élevait à 16 millions de dollars, n’étaient pas non plus à négliger pour la famille McMurray.

yCharles Chaplin, Lita Grey et Charles Chaplin Junior

Charles Chaplin, devant le scandale public qui grossissait, n’avait pas d’autre choix que d’épouser Lita. En effet, les rapports sexuels avec mineurs étaient punis d’une peine d’emprisonnement à l’époque et Chaplin n’avait aucun désir de séjourner derrière les barreaux.

Pour lui, il s’agissait de son deuxième mariage : il avait épousé une de ses actrices, la jolie Mildred Harris, en 1918, qui était alors âgée de dix sept ans lors du mariage (lui en avait vingt neuf), mais ce premier mariage chaotique n’avait duré qu’un an, et avait pris fin à la naissance de leur premier enfant qui ne devait vivre que quelques heures.

Ce deuxième mariage était pour le tout Hollywood le mariage scandale de l’année 1924. Cinquante reporters se mirent à suivre le couple pour saisir le moment où les jeunes mariés se diraient « oui » devant Monsieur le Maire.

Pensant trouver une paix plus relative au Mexique, Charles Chaplin prit le train avec Lita et se dirigea vers la ville frontière de Empalme. C’est ainsi que le 24 novembre 1924, dans la miteuse salle de justice d’une petite ville mexicaine, la jeune Lillita McMurray devint la deuxième Madame Charles Chaplin. Elle était entourée de sa mère et de son oncle, bien décidés à vérifier que Chaplin « répare » son erreur.

Bien évidemment, les reporters attendaient le couple à la sortie : les tabloïds remarquèrent que le réalisateur avait le teint plutôt « grisâtre » et que la jeune mariée (enceinte de deux mois) paraissait plutôt fatiguée. Le voyage de noce se résuma au retour en train vers Hollywood, où quelques amis de Chaplin avaient pu rejoindre le wagon des jeunes mariés. Pour résumer ce nouveau mariage, le réalisateur lança à ses proches d’un ton philosophe : « et bien, c’est toujours mieux que la prison mais ça ce durera pas ».

tLa première Mme Chaplin, l’actrice Mildred Harris

A son retour à Hollywood, Lita Grey, nouvelle mariée et enceinte, dut se résoudre à faire une pause dans sa carrière. Elle emménagea dans la superbe maison de son époux (un manoir de quarante chambres situé à Beverly Hills), accompagnée de sa mère, qui déclara à un Chaplin stupéfait que Lillita était trop jeune pour assumer un train de maison, et que la présence de sa mère lui était indispensable. Le jeune couple avait peu de choses en commun, et au fil des mois Charles Chaplin se réfugia dans le travail pour être le moins souvent possible chez lui. Lorsque des disputes éclataient entre lui et Lita, il se réfugiait dans un bungalow que lui avait prêté l’une de ses amies actrices, Marion Davies.

L’enfant de Lita et de Chaplin devait naître le 28 juin 1925, et son père le prénommera Charles Spencer Chaplin Junior. Il était né sept mois après le mariage de ses parents. A la grande surprise des tabloïds, un deuxième fils allait naître le 30 mars 1926, prénommé cette fois Sydney Earle, soit neuf mois et deux jours après l’accouchement du premier enfant du couple. Le moins que l’on puisse dire c’est que Charles Chaplin n’avait pas perdu son temps à remettre Lita dans son lit.

zCharles Chaplin « Charlot »

Dès la naissance de son deuxième fils, Charles Chaplin qui supportait depuis deux ans la présence quotidienne de sa belle mère chez lui, commença à craquer. Pendant deux ans, sa maison de Beverly Hills avait été le théâtre de soirées bien arrosées, orchestrées par l’oncle de Lita, et tout le clan des McMurray.

Le soir du 1er décembre 1926, Charles Chaplin, exténué après une journée de tournage passé sur son dernier film qui s’intitulait « le Cirque », rentra chez lui pour trouver une joyeuse troupe d’inconnus en train de vider ses bouteilles, et de semer un désordre indescriptible dans sa demeure.

Fou furieux, il chassa tout le monde, y compris sa femme, qui saisit ses deux fils, et quitta le domicile conjugal accompagnée de sa mère, et du clan McMurray.

tLita Grey en 1925

Quarante jours plus tard, Lita entamait une procédure de divorce à l’encontre de Charles Chaplin. Elle réclamait un million de dollars. L’oncle de Lita s’empressa de faire saisir légalement les propriétés de Charles Chaplin, en attendant que le divorce soit résolu. Charles Chaplin, harassé par les événements, fit une crise nerveuse, plaqua le tournage du « Cirque » et trouva refuge chez son avocat à New York. Là, il reçut un traitement pour soigner ses nerfs.

Une fois guéri, il fut atterré de trouver les détails de sa vie conjugale répandus en première page de tous les tabloïds américains. Lita avait en effet tenu un carnet secret, où pendant ses deux ans de vie commune, elle avait consigné tous les faits et gestes de son époux, certains confiés sur l’oreiller. Ce carnet de quarante deux pages intitulé « la complainte de Lita Grey » fut imprimé et vendu en un temps record en quelques semaines.

C’est ainsi que les lecteurs purent apprendre stupéfait que Charles Chaplin était « monté comme un cheval » et qu’il demandait à son épouse de pratiquer la fellation en lui expliquant « que tous les gens mariés pratiquaient cet acte ». Lita insistait pour décrire ses relations maritales comme extrêmement « bizarre » : avant de lui faire l’amour, son époux lui lisait des passages du sulfureux livre de « l’amant de Lady Chatterley »..

xLita Grey et les deux fils de Charles Chaplin

De plus, la jeune femme soulignera dans sa demande de divorce que son futur époux l’avait incité à avorter avant mariage et qu’il n’aurait jamais consenti à l’épouser, si ce n’était sous la contrainte. Les écrits de Lita Grey lui rapportèrent 50 000 dollars.

Devant cet avalanche de propos haineux et qui salissait sa réputation, Charles Chaplin réunit la presse et déclara : « j’ai épousé Lita Grey parce que je l’aimais et comme tout homme amoureux, je l’ai aimé même quand elle m’a fait du tort, et j’ai bien peur de l’aimer encore. J’ai été stupéfait et sur le point de me suicider le jour où elle m’a annoncé qu’elle ne m’aimait pas, mais que nous devions nous marier. La mère de Lita m’avait souvent suggéré d’épouser sa fille, et je lui avais répondu que j’aimerai épouser Lita si j’étais sûr de pouvoir avoir des enfants avec elle. J’ai toujours pensé que je ne pouvais avoir d’enfants. Sa mère a délibérément encouragé Lita à me séduire, et elle a encouragé nos relations dès le début…

sLa troisième Mme Chaplin, l’actrice Paulette Goddard

Une partie de la presse prit le parti de Charles Chaplin contre Lita Grey. Le clan des McMurray s’empressa de contre attaquer, en accusant cette fois Charles Chaplin d’infidélités chronique, notamment avec plusieurs de ses partenaires féminines dans ses films. Pour éviter que ses amies actrices ne soient traînées dans la boue (et notamment Marion Davies qui lui avait offert le refuge de son domicile, pour se cacher de la presse, et panser ses blessures pendant les deux années de cauchemar, où les disputes avec Lita le poussait à fuir le domicile) Chaplin capitula, et consentit à verser une indemnité de divorce.

Lita Grey consentit à ne mettre dans l’acte de divorce que le divorce pour motif de cruauté. Lors du jugement final du divorce, le 22 août 1927, Lita Grey reçut la somme de 625 000 $.

Enfin libéré, Charles Chaplin retourna sur le tournage du « Cirque », mais les derniers mois l’avaient tellement blessés que ses cheveux étaient devenus blancs. Il fut obligé de se teindre les cheveux pour continuer le tournage du film. Les deux enfants de Lita Grey et Charles Chaplin furent élevés par le clan maternel. Charles Chaplin se battit pour que ses fils âgés de six et sept ans ne tournent pas avec leur mère dans un film intitulé « the little teacher » en 1932. Charles Chaplin souhaitait une vie normale pour ses garçons, et non une vie d’enfant de stars. La justice donnera raison à Chaplin et le film ne vit jamais le jour. A partir de ce moment là, les deux garçons purent revoir leur père de temps en temps.

vLa quatrième Mme Chaplin, Oona O’Neill et sa fille ainée Géraldine Chaplin

Ce dernier devait cependant se remarier avec l’une de ses actrices favorites, la belle Paulette Goddard, et leur mariage durera six ans. N’ayant pas eu d’enfants avec Paulette Goddard, Charles Chaplin qui souhaitait fonder une famille, se remariera pour la quatrième et dernière fois, à une jeune débutante nommée Oona O’Neill, en 1943. Elle avait dix huit ans, il avait cinquante quatre ans.

Sa dernière épouse lui donnera huit enfants, et le couple ira vivre en Suisse. Lorsqu’il rédigera ses mémoires, Chaplin accordera deux lignes à son deuxième mariage, et ne citera pas Lita Grey.

Cette dernière rédigera par contre une autobiographie détaillée sur ses années avec Charles Chaplin, se décrivant comme une victime d’un grand pervers. Elle devait se remarier trois fois, et finira sa vie comme employée d’un magasin à Beverly Hills.

Elle reprendra brièvement la comédie dans les années 1980, et ce n’est qu’à la fin de sa vie, qu’elle reviendra sur ses déclarations vis à vis de Chaplin, déclarant que la vie commune avec lui n’avait pas été si mauvaise.

bCharles Chaplin junior, le fils aîné de Lita Grey et Charles Chaplin

Lita Grey s’éteindra à Los Angeles, des suites d’un cancer à l’age de 87 ans en 1995. Charles Chaplin l’avait précédé dans la mort en 1977.

Leur fils aîné, Charles Chaplin Junior, avait repris contact avec son père dans le milieu des années trente : il s’engagera comme soldat en Europe pendant la Deuxième Guerre Mondiale. De retour de l’armée, il se mariera avec une actrice, Susan Magness, en 1958, et vivra à Los Angeles.

Il apparaîtra en tant qu’acteur dans 13 films dont « Limelight » un film de son père tourné en 1952. En 1960, il écrivit un livre autobiographique sur son père intitulé « Mon père, Charlie Chaplin ». Il devait mourir le 20 mars 1968 à Santa Monica, en Californie, d’un embolisme pulmonaire : il avait quarante trois ans.

Leur fils cadet, Sydney Earle Chaplin, s’engagea aussi comme soldat pendant la Deuxième Guerre Mondiale. Il se lança ensuite dans le théâtre et obtiendra un Tony Award en 1957 et en 1964. Il apparaîtra lui aussi dans le film de son père « Limelight » en 1952.

cSydney Chaplin, le fils cadet de Lita Grey et Charles Chaplin

Côté privé, il fut l’un des amants de Joan Collins (de Dynastie) durant l’année 1955, et se mariera deux fois : la première fois avec une actrice française, Noelle Adam, (elle jouera avec Louis de Funès dans « l’homme orchestre » et jouera le rôle de « Françoise ») puis avec Margaret Beebe.

A la fin de sa vie, il tiendra un restaurant réputé le « Chaplin » à Palm Springs en Californie. Il devait mourir d’une crise cardiaque en 2009 à l’âge de quatre vingt deux ans.

Sources :

– « Hollywood Babylon », Tome 1.

Descendants de Lillita Louise Mc Murray (Lita Grey) :

Jusqu’aux arrière-petits-enfants.

Lillita Louise Mc Murray, née le 15 avril 1907, Cincinnati (USA), décédée le 29 décembre 1995, Woodland Hills, inhumée, Hollywood (USA) (Hollywood Forever cemetery) (à l’âge de 88 ans).
Mariée le 24 novembre 1924 avec Charles Spencer Chaplin, né le 16 avril 1889, Londres (GB), décédé le 25 décembre 1977, Vevey (Suisse), inhumé, Corsier-sur-Vevey (Suise) (à l’âge de 88 ans), comédien, réalisateur, producteur et compositeur, divorcés, dont

 

Marié en 1998 avec Margaret Beebe.

Mariée en 1936 avec Henry Aguirre.

Mariée le 4 juillet 1938 avec Arthur Day, né le 10 avril 1885.

Mariée en 1956 avec Pat Long.

Total: 5 personnes (conjoints non compris).

 

Filmographie

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.