Ekaterina Pavlovna Skavronskaia, comtesse Bagration, lady Caradoc (1783-1857)

Portrait par Jean Baptiste Isabey

Fille d’honneur de la tsarine Maria Feodorovna (épouse de Paul 1er)

Née le 7 decembre 1783 à Naples (Italie)
Morte le 2 juin 1857  à Venise (Italie)
Enterrée au cimetière de San Michele à Venise

 

Ekaterina Pavlovna Skavronskaia naquit à Naples le 7 décembre 1783. Son père, le comte Pavel Martinovich Skavronsky était ministre plénipotentiaire de Russie à la cour de Naples. Sa mère était la fameuse beauté Ekaterina von Engelhardt, nièce du prince Gregory Potemkine, amant de l’impératrice Catherine II.

Ekaterina von Engelhardt et ses cinq sœurs furent amenées à la cour de Catherine II lorsque leur oncle devint le favori de l’impératrice. Outre qu’elles firent de très beaux mariages, la rumeur voulait qu’elles furent toutes la maîtresse de leur oncle à un moment ou à un autre. L’impératrice Catherine II (apparemment ignorante ou tout simplement repoussant cette rumeur) les combla toutes de bienfaits : elles eurent de larges dots à l’occasion de leurs mariages et devinrent dames d’honneur de l’impératrice. Continuer la lecture

Julie Leboeuf, lady Kulbach, “Marguerite Bellanger”, 1838-1886

portrait vers 1870

Née le 10 juin 1838 à Saint Lambert des Poteries (Maine et Loire)

Décédée le 27 novembre 1886 au chateau de Villeneuve sous Dammartin (Seine et Marne)

Enterrée au cimetière de Montparnasse à Paris

Julie Leboeuf naquit dans le petit village de Saint Lambert des Levées dans le Maine et Loire le 10 juin 1838, commune qui se situe juste en face de la ville de Saumur. Ses parents étaient de pauvres pécheurs qui s’étaient mariés l’année précédente : François Leboeuf âgé de vingt trois ans, et Julie Hanot âgée de vingt ans.

Julie Leboeuf perdra son père à l’âge de cinq ans alors que sa mère est enceinte de Lucien son jeune frère. Ce dernier naîtra posthume deux mois après la mort de son père.  La mère de Julie dut se mettre au métier de couturière pour faire vivre sa petite famille.

Continuer la lecture

Mary “Moll” Davis (1648-1708)

Portrait par Peter Lely en 1660

Née à Londres en 1648
Morte à Londres en 1708
Enterrée au cimetière de St Anne Churchyard, Soho, Londres

Les origines de Mary Davis sont très obscures : elle serait née à Londres vers 1648, et sa mère aurait été la maitresse de Thomas Howard, 1er baron Berkshire (1587-1669). C’est cette version qu’elle s’efforcera de répandre tout au long de sa vie. ; pour d’autres biographes, son père était un simple forgeron du Wiltshire, et son premier emploi fut celui d’une laitière. La version de la naissance illégitime semble la plus plausible, car les Howard avaient une forte connection avec les théâtres de Londres. Plusieurs fils du comte de Berkshire écrivirent des pièces soit pour le King’s Theatre (qui était sous le patronage du roi Charles II) ou pour le Duke’s Theatre (sous le patronage de James duc d’York, frère de Charles II) : Robert Howard, entre autre, écrira la pièce dramatique « the Indian Queen ». Continuer la lecture

Sarah Delaval, comtesse de Tyrconnell (1763-1800)

Portrait par John Downmann


Née le 1er juillet 1763 à Seaton Delaval Hall (Northumberland)
Morte le 7 octobre 1800 à Gibside
Enterrée à l’abbaye de Westminster

Sarah “Hussey” Delaval naquit le 1er juillet 1763 à Seaton Delaval Hall dans le Northumberland. Elle était la plus jeune fille de John Hussey 1er baron Delaval (1728-1808) et de son épouse (qui était aussi sa cousine) Susannah Robinson (1730-1783). Six enfants l’avaient précédée : cinq filles et un fils qui mourra très jeune : Rhoda (en 1751), Susannah (en 1753), Sophia Ann (en 1755), John (en 1756), Elizabeth (en 1757) et Frances (en 1759). La tradition familiale précisait que le premier Delaval qui avait foulé le sol anglais était un seigneur normand, compagnon de Guillaume le Conquérant, duc de Normandie, venu envahir l’Angleterre en 1066. Continuer la lecture

Pauline Bellisle, Mme Fourès, Mme de Ranchoux, Mme Bellard (1778-1869)

Portrait par Christian Horneman en 1847

maitresse de Napoleon Bonaparte

Née à Pamiers (Ariège) le 15 mars 1778
Morte à Paris le 18 mars 1869
Enterrée au cimetière du Père Lachaise à Paris

Fille de Henri Jacques Clément Bellisle, horloger à Pamiers, et de son épouse Marguerite Pauline Barandon, Pauline Bellisle naît à Pamiers en Ariège le 15 mars 1778. Blonde aux yeux bleus, elle devient rapidement une ravissante adolescente que ses parents mettent en apprentissage à Carcassonne dans l’atelier de modiste de Mme Fourès. Cette dernière a un jeune frère, Jean Noël Fourès qui est sous lieutenant au 22ème chasseurs à cheval, et qui se remet d’une vilaine blessure reçue lors d’une escarmouche dans les Pyrénées. Les deux jeunes gens se découvrent, s’aiment et ne tardent pas à marier le 27 janvier 1798 à Carcassonne. Pauline a vingt ans, Jean Noël en a vingt neuf. Continuer la lecture

Christine Charlotte Desmares (1682-1753)

 

Actrice

Portrait par Jean Baptiste Santerre en 1708

Née en 1682 à Copenhague, Danemark
Morte à Saint Germain en Laye le 24 septembre 1753

Christine Charlotte Desmares naquit à Copenhague, capitale du Danemark, en 1682, d’une famille de comédiens reconnus : son père Nicolas Desmares n’était autre que le frère de la tragédienne Marie Desmares (dite « la Champmeslé ») et sa mère, Anne Dennebault, était elle aussi comédienne. Les parents de Christine Charlotte Desmares faisaient partie d’une troupe de comédiens français qui se produisaient sur la scène du théâtre royal danois et étaient fort appréciés du roi de Danemark Christian V.

Ce dernier fut même le parrain de la petite fille, et sa femme, la reine Charlotte Amelie von Hessen Cassel, accepta d’en être la marraine. La petite fille passa les trois premières années de sa vie au Danemark. Son père décida ensuite de revenir à Paris lorsque le succès de sa sœur, la « Champmeslé » (devenue la maitresse de Racine et la principale interprète de ses pièces de théâtre) lui permit d’entrer à la Comédie Française dont elle était devenue l’une des sociétaires. De retour à Paris, il acquit une certaine réussite dans les rôles de paysan. Le retour à Paris fut couronnée d’une deuxième naissance pour le couple Desmares : une autre petite fille, Anne Catherine, vint agrandir la famille : elle allait elle aussi devenir une actrice de théâtre. Continuer la lecture

Venetia Stanley, lady Digby (1600-1633)

 

65558-12925818971Portrait par Anthony van Dyck en 1633

Née le 19 décembre 1600 à Tong Castle, Shropshire
Morte le 30 avril 1633 à Londres
Enterrée dans l’église de Christchurch, Newgate, London

Venetia Stanley naquit en décembre 1600 à Tong Castle, Shropshire. Elle était la troisième fille (sur huit enfants) de sir Edward Stanley (1563-1632) et de son épouse Lucy Percy (1565-1601)  (fille et co héritière de Thomas Percy 7ème comte de Northumberland celui là même qui perdit sa tête en 1572 en participant à un complot catholique contre la reine Elizabeth 1ère ). Son père était lui-même le petit fils de Edward Stanley 3ème comte de Derby. Le prénom de Venetia plutôt atypique provenait de la latinisation du prénom « Gwyneth » selon le dictionnaire anglais d’Oxford.

Venetia Stanley fut élevée avec ses sœurs mais elle perdit sa mère à l’age de un an. Edward Stanley, fou de chagrin à la mort de sa femme, résolut de vivre en reclus, et  envoya ses enfants chez des parents proches : Venetia fut alors élevée à Salden par d’autres membres de sa famille. Continuer la lecture

Julia Bulette (1832-1867)

 

julia2Née en 1832 à Londres
Décédée le 20 janvier 1867 à Virginia City, Nevada
Enterrée à Virginia City au Flowery Hill Cemetery, Nevada

Julia Bulette naquit à Londres en 1832, de parents français qui émigrèrent à La Nouvelle Orléans lorsqu’elle n’était encore qu’une fillette.

A dix huit ans, elle s’y maria avec un homme du nom de Smith, mais le couple se sépara au bout d’un an de vie commune. En 1853, à l’âge de vingt et un ans, elle quitta la Nouvelle Orléans et se rendit en Californie à San Francisco. Là, elle tomba dans la prostitution. Continuer la lecture

Elizabeth Armistead, Mrs Fox (1750-1842)

 

 elizabetharmistead
Née le 11 juillet 1750
Morte le 8 juillet 1842 à St Anne’s Hill, Chertsey, Devonshire

On sait peu de choses des humbles origines d’Elizabeth Armistead : on sait que son père était cordonnier et qu’elle était née Elizabeth Crane le 11 juillet 1750 (elle prendra plus tard le nom d’Armistead lorsqu’elle entamera sa carrière de courtisane).

Portrait en 1784 d’Elizabeth Armistead par Joshua Reynolds

Très jeune, elle décida de tenter sa chance à Londres, et sa beauté lui permis de servir de modèle à un coiffeur, qui avait accès aux loges des théâtres londoniens pour y coiffer les actrices de l’époque. Continuer la lecture

Virginia Hill (1917-1966)

 

 Virginia Hill, Bugsy Siegel's Mistress

Née le 26 aout 1917 à Bessemer (Alabama)
Morte le 22 mars 1966 à Koppl (Autriche)
Enterrée au cimetière de Aigen, à Salzburg (Autriche)

Virginia Hill naquit le 26 août 1917 à Bessemer, une petite ville de l’Alabama. Elle était la septième enfant sur dix.

Son père, Mark Hill, avait été graveur de marbre, et occasionnellement vendeur de mules. C’était aussi un buveur invétéré, qui battait sa femme et ses enfants. Virginia racontera plus tard qu’à peine âgée de sept ans, elle se rebella avec une poêle à frire, et en asséna un grand coup à son père, qui la poursuivait pour la frapper. Elle était si effrayée par les colères de son paternel qu’elle était surnommé « Tab » car elle tremblait de peur. Sa mère finit par quitter ce mari alcoolique et violent, et retira Virginia de l’école en huitième année, afin qu’elle s’occupe de ses frères et sœurs. Continuer la lecture